Soutenance de thèse de Diksha Jani Thaviligadu

16 janvier 2020 par Myriam Moreau [TheChamp-Sharing]
le vendredi 17 janvier 2020 à 14h30 - amphithéâtre Pierre Glorieux du CERLA

Réactivité de la morine et la photophysique des hydrocarbures aromatiques polycycliques par chimie quantique et spectroscopie électronique

par Diksha Jani Thaviligadu

 

Cette thèse traite deux sujets indépendants: la complexation de flavonoïdes avec des cations métalliques et l’étude des états excités d’hydrocarbures aromatiques polycycliques.

La morine est un flavonoïde qui comporte plusieurs sites de fixation. Largement présent dans le règne végétal, il se trouve souvent à proximité de cations métalliques. Les réactions de complexation des cations zinc, manganèse et calcium avec la morine ont été étudiées pour déterminer le site préférentiel de fixation du composé et également pour évaluer son pouvoir complexant par rapport à d’autres flavonoïdes bien connus: la quercétine et la lutéoline. L’association des spectroscopies électroniques et des calculs DFT et TD-DFT est une méthode robuste pour élucider la régiosélectivité de la réaction.

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques sont des molécules organiques constituées de plusieurs cycles aromatiques. Il a été mis en évidence que certains d’entre eux présentent un phénomène rare, appelé fluorescence duale. Afin de comprendre le mécanisme qui se produit lorsqu’un composé possède deux bandes d’émission, une étude théorique des états excités a été réalisée en utilisant les méthodes DFT et TD-DFT afin de déterminer les changements importants dans la géométrie des HAP sélectionnés. De plus, un échantillonnage des surfaces d’énergie potentielle a été effectué et les énergies ont été calculées en fonction de différentes coordonnées réactionnelles afin d’obtenir une description appropriée de l’intrication des états excités. À terme, cela pourrait nous permettre d’expliquer la fluorescence duale de certains HAP.